NOTRE MÉTHODE : ARTICULER LE STRATÉGIQUE ET L'OPÉRATIONNEL

Notre approche se veut pragmatique. Nous sommes avant tout des praticiens de l’aménagement urbain ayant acquis une solide expertise sur les questions de développement durable. Nous sommes passionnés par les enjeux environnementaux et urbains, inspirés par nos expériences concrètes et opérationnelles.

La démarche que nous proposons cherche à mieux articuler le stratégique et l'opérationnel et repose sur une dizaine de principes, qui sont autant de « postures » professionnelles, pour mieux construire et mettre en œuvre les projets urbains.

CONSTRUIRE LE PROJET URBAIN
1
REPARTIR DES ENJEUX

 

L’aménagement écoresponsable ne consiste pas à répliquer des solutions toutes faites : ce n’est qu’en débattant des vrais enjeux du projet et du site que l’on peut créer un consensus autour de solutions réellement pertinentes.

4
ORGANISER LE DIALOGUE

 

Le cœur de notre démarche consiste à faire se comprendre généralistes de l’urbanisme (maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre…) et experts de toute nature – ou experts entre eux. C’est la condition sine qua non d’un projet à la fois ambitieux et faisable.

2
RÉFLÉCHIR AUX BONNES ÉCHELLES

 

Les réponses à ces enjeux peuvent s’envisager à de multiples échelles (bâtiment, quartier, territoire…). Poser la bonne échelle de résolution d’un problème, au risque de bousculer les logiques d’acteurs établies, fait partie intégrante de notre démarche.

3
EXPLICITER L'IMPLICITE

 

Notre approche aborde la complexité inhérente à tout projet d’aménagement par un travail sur les représentations, pour révéler par exemple les principales hypothèses d’une étude technique lorsqu’elles méritent un débat.

5
ARTICULER PROJET, PROCÉDURE ET BILAN

 

Un projet n’est pas dissociable des conditions de sa mise en œuvre. Le bilan d’aménagement est pour nous une composante à part entière du projet. Bien utilisées, les procédures d’aménagement (urbanisme et environnement) peuvent être des atouts pour les projets. 

METTRE EN ŒUVRE LE PROJET
6
RENDRE VISIBLES ET LISIBLES LES OBJECTIFS

 

Une stratégie ne vaut que si elle est partagée et comprise par l’ensemble des acteurs concernés. Elle doit définir la feuille de route de la maîtrise d’ouvrage, mais aussi mettre en mouvement l’ensemble des acteurs concernés, ce qui nécessite de parler leur langue.

7
ANTICIPER GRÂCE À UNE PLANIFICATION EFFICACE

 

Passer efficacement du stratégique à l’opérationnel nécessite de déterminer précisément le rôle de chacun, à quel moment il doit intervenir, avec quels préalables… tout en ménageant la souplesse nécessaire aux évolutions inévitables d’un projet inscrit dans le temps long.

8
JOUER SUR TOUS LES LEVIERS

 

Les leviers à mobiliser pour concrétiser ses objectifs vont du plus « hard » (la conception architecturale, paysagère, technique du bâti ou de l’espace public…) au plus
« soft » (la sensibilisation, l’accompagnement…).

9
INTÉGRER L'ÉVALUATION DÈS L'AMONT

 

La vérification de l’atteinte des engagements pris est la condition de leur crédibilité. Se donner les moyens de mesurer les résultats atteints, d’identifier les erreurs commises et les marges de progrès se prépare dès les premières étapes d’un projet.

10
ANTICIPER LE FONCTIONNEMENT ET L'USAGE

 

Les phases aval se préparent dès l’amont : qui gèrera quoi ? qui paiera quoi, à quel moment (logique du coût global partagé) ? à quelles conditions et jusqu’à quel point les contraintes de gestion et d’exploitation pourront être dépassées, les habitudes et les comportements des usagers pourront être bouleversés ?